mercredi 3 mars 2010

Villey


"Pour le signataire de ces lignes, il fut un modèle, un maître, un ami. Je le revois, en compagnie de Madame Perelman, visitant notre séminaire à l'université de Paris II, tenant de longues discussions dans les jardins de Luxembourg (...) S'il me faut cueillir un souvenir, un moment reste dans la mémoire. C'était à Saint-Louis aux États-Unis. M. Perelman s'opposait aux basses intrusions de politique qui ont depuis lors dénaturé notre association. Je perçus alors combien l'homme ressemblait à l'oeuvre. C'est l'indice de l'authenticité d'une philosophie. J'admirai cette fidélité à ses convictions, à ses amitiés - Il en faisait aussi bien preuve envers la nation et la culture d'Israël - sa constance, sa droiture parfaite, sa pleine indépendance d'esprit, et la merveilleuse tolérance et capacité d'ouverture aux autres, qui est charité d'intelligence. Ce modèle d'humanité; ceux d'entre nous qui eurent le privilège de bien le connaître ne sont pas près de l'oublier".


Michel Villey parle de Chaïm Perelman 
Le raisonnable et le déraisonnable en Droit (préface)